Saison 7 – Manche 8 Le Résumé

Les projecteurs de toutes les couleurs sont branchés, le laser projette des étoiles et des cœurs sur tous les murs, la machine à fumée est en place, la boule à facettes est accrochée, le disc-jockey fait les derniers branchements. Ce soir ça va guincher chez Tata Yvonne ! Chacun s’est fait le moins laid possible pour avoir toutes ses chances ce soir. Les jeunes filles portent des caleçons très flashy, les moins jeunes ont des brushing inventifs. Les jeunes mâles sont gominés à outrance et les papas exposent leurs torses poilus. Qui sera la reine de la soirée ? Quel petit malin profitera de la pénombre pour toucher quelques fesses ? Mais surtout, qui va réussir à rouler des pelles ? C’est le début de soirée, préparez-vous pour une nuit de folie !!!

Les premières notes retentissent à peine et Popeye (40) sort déjà de la salle. Y est-il seulement entré ? Poisson (30) s’enfuit en apprenant qu’une certaine Elli Medeiros projetait de le prendre et de le glisser entre ses jambes. En bon fan des Verts M’Rik (26) s’est fait la coupe de Jean-Pierre François mais contrairement à ce qu’il pensait il n’a pas survécu. Nasri (20) essaie de soudoyer le disc-jockey pour passer un son de IAM mais on n’est pas des sauvages ici mon petit monsieur. Tu sors ! Sandrine (14) préfère quitter les lieux avec son petit cœur brisé par Virgile (7) qui préfère rester comme Diego (16) : libre dans sa tête. Antonin (10) se fait remarquer en jouant du piano debout, ou peut-être qu’il tapait sur des bambous, le fait est que ce ne sera pas numéro un.

Les neufs derniers démons de minuit nous entrainent avec eux jusqu’au bout de la nuit. Qui sera prêt à vivre et tuer pour survivre ? Qui sera le survivant ?

9ème :: Sanders, il va plus loin que la nuit et le jour, dans l’espace inouï de l’amour, il vogue sur l’eau sacrée d’un fleuve indien, il voyage-voyage mais jamais ne revient…

8ème : Benito, ce soir il n’a pas envie de rentrer tout seul, ni même chez lui, et encore moins de fermer sa gueule. Non, ce soir il a envie de se casser la voix. Tu chantes trop fort ! Dehors…

7ème : Virgile, ce vieux roublard en a vu d’autres des soirées. Coupe au bol parfaite, moustache impeccable. Il y a pas de doute, le coco a le look qui lui colle à la peau…

6ème : Francky, après avoir saigné sur les Gibson, après avoir voyagé en fraude, il joue trois notes de blues et la musique est bonne. La musique sonne et guide ses pas jusqu’à la sortie…

5ème : Spud, il est abonné à Marie-Claire, il rentre son ventre à chaque fois qu’il sort, il est si fragile. On te laisse pas tomber, on sait qu’être libéré c’est pas si facile…

4ème : Yoann, c’est un partenaire un petit peu particulier : il rêvait d’être une femme, de porter des petits pulls marines mais dans son pantalon se trouvait un banana split. Halte à la supercherie…

3ème : Karlito, ce petit gredin espérait secrètement rentrer avec deux petites nanas à la maison mais elles ont préféré continuer la fête sans lui. Pourvu qu’elles soient douces…

2ème : Prisca, elle est passée par là comme un ouragan mais ça n’a pas suffi à déloger Val du haut de son rocher. Elle quitte la soirée à bout de souffle…

Winner : Val, sur sa peau : du soleil, dans sa tête : un oiseau, elle raconte l’amour en musique. Elle n’a fait que rêver et ça a fait quelque chose de magique ! Elle se fait une place sous les sunlights des tropiques…

Point Ca$h : La bataille fut rude autour de la table, beaucoup de passage, beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Sur les quatorze joueurs ayant tenté leur chance, seulement quatre sont repartis avec des jetons. ElDador (20 pts), Touraco (25 pts), et M’Rik (25 pts) doublent leur mise alors que FCJesusChrist (71 pts) dépouille tous les tocards qui sont passés à sa portée. Beau boulot !!!

 

La deuxième partie de la saison débute et quelques uns font une bonne opération au classement général. Yoann (1010 pts, 2ème) revient à 200pts de la tête. Grâce à sa victoire Val (986 pts, 3ème) monte sur le podium provisoire. La régularité de Spud (918 pts, 5ème) porte ses fruits, elle est peut-être là la nouvelle star… Toutes les cartes sont rebattues pour ce deuxième trimestre, certains espèrent continuer sur leur lancée et grimper les marches jusqu’au sommet du classement, d’autres cherchent simplement à rebondir et faire quelques coups d’éclat. Quoiqu’il en soit, tous ont de grands espoirs pour la suite. Les écarts sont minces et les rêves les plus fous sont permis…