Le club en plein rush !

Toute l’équipe du Pok’r Yonnais, que ce soit le bureau, comme les joueurs membres du club, félicite ses joueurs ayant récemment réalisé des performances notables, représentants le club sur les tables de Vendée et ailleurs.  Aussi, voici la liste des joueurs, ayant dignement représenté les couleurs du club Genestozien, ces derniers temps. 

Le barème des étoiles attribuées n’engage que le créateur de l’article, il va de 2, à 5 étoiles. Le 2 correspond à une bonne période, le 3 à une très bonne période, le 4 à une excellente période, et le 5 à une période exceptionnelle, pour le joueur concerné.

Prisca, que l’on connait sous le pseudonyme de Tornade, pour sa 3e place du podium de l’Open de nos amis de la Gaubretière (Vendée). Dix places étaient payées, pour plus de soixante-dix joueurs au shuffle-up-and-deal (début du jeu) nous lui adressons, de façon légitime, nos sincères félicitations !

« J’avais du mal à y croire ! » (Prisca, 02/02/2018)

« Le tournoi de la Gaubretière avait mal démarré sur un fold de mon Brelan pour manque de confiance en moi. D’ailleurs, je ne me fais pas assez confiance. Rusty (du club PCO, ndlr) relance pré-flop, je call avec ma paire de 2 et flop 2, 5 de carreau, Dame de pique. Il ouvre à 1500 et je raise à 3500. Il paie, et tombe 3 de carreau. Il check turn, et j’ouvre à 4500. Puis ile paie et tombe un 10 de coeur, et là, il m’envoie son tapis. Je le vois pas sur la couleur, ni la quinte, ce qui m’embête, c’est brelan supérieur au mien. Après réflexion, je passe, et il me montre paire d’As. Ce n’est pas un mauvais fold car beaucoup de choses pouvaient me battre, mais je ne le sentais pas si fort que ça.
Sinon, pour moi, ma meilleure performance restera ce début d’année avec ma qualification nationale MyPokerLigue, et mon ticket 550€ du Winamax Tour. Avec des hauts et des bas lors de cette journée et ou en arrivant en table finale j’étais un des 4 plus petits tapis, et quand la bulle saute pour les qualifications nationales, je me suis mise à toucher les bonnes mains au bon moment, et là, les joueurs disparaissent au fur et à mesure jusqu’à ce que je gagne le heads-up. J’avais du mal à y croire ! « 

Copyright La Gaub Poker Team

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Julien pour sa victoire à ce même tournoi de la Gaubretière, après un gros parcours, ponctué de bon jeu, de chance, et d’opportunités. Bien joué ami barbu !

« Ce que je peux dire c’est que je suis heureux d’intégrer un club aussi bon que celui là. Par l’organisation et les organisateurs, les joueurs et joueuses, avec certains que je connaissais, et d’autres que je viens de connaître 3h30 avec qui j’ai beaucoup d’attaches. J’aime le jeu que je vois aux tables, qui est pour certains et certaines, très réfléchi. Pour ma win à la Gaubretiere je suis arrivé à la table finale avec presque rien en blind (moins de 10) j’ai envoyé au bon moment, ce qui m’a permis de remonte. Puis à 4 joueurs dont Prisca, je suis grosse blind tapis milieu de parole Prisca envoie tapis petite blind j’envoi tapis avec les As, le bon moment … Et ça tient ! je couvre les 2 et je fait qu’ une bouchée de notre ami Querille Pascal en tête à tête ».

Copyright La Gaub Poker Team

 

Barracuda, qui après une période compliquée pour le club qu’il représente, s’empare du VPC de Saint Jean.

#MASQUEUNCLUB ! (Barracuda, 30/01/2018)

« Je suis fier d’avoir win ce VPC sous les couleurs du Pok’r yonnais ! Quel pied ! Sentir tout le soutien d’une team, lire des commentaires toutes la journée des gens du club qui te boostent à 1000 %, c’est juste incroyable. Certes, une fierté personnelle mais l’esprit d’équipe, l’esprit d’un club…c’est aussi ça que je suis venu chercher au Pok’r Yonnais et en fait j’y ai trouvé beaucoup plus…Je me souviens encore de la TF ou je prends un coup au moral, à la rivière je fais Brelan de 2 mais mon adversaire fait couleur…Jje me re-concentre, j’entends les potos derrière me dire de pas lâcher. Je décide alors de prendre un spot au bouton je shove un 4-8 de pique et mon adversaire, tout sourire, me dit « payé »… les AA ! Arfff et là au flop apparition d’un 4…on commence a peine à y croire et rivière toute la team appelle le 8 et la comme dirait Freddy Mercury : « It’s a kind of magic… » ..le 8 papaaaaaa ! Viens la main suivante mon adversaire fait tapis, je n’en regarde qu’une (un As) et je paie en retournant la 2 eme et là le 2 eme As…fin de chantier le Pok’r Yonnais a encore gagné ! « 

La Team PKY, autour de son nouveau champion !

 

Poisson, qui l’emporte donc face à Mika, début janvier, lors de l’open de St Hilaire de Riez, battant près de 70 joueurs. Une superbe performance, réalisée par un joueur discret à table, mais déterminé à raser tout sur son passage.

« Je ne joue pas pour participer, je joue pour gagner » (Poisson)

« C’est avec fierté que je représente mon nouveau club, le Pok’R Yonnais je joue pour que les membres du bureau qui ce sont acharné a le créer en soient récompensés et pour moi la meilleure des récompense que je puisse leur offrir, c’est une performance… Donc je patiente, je patiente et comme on le sais tous, la patience fini par payer ! 😉 Malgré qu’il y a des fois t’aimerais faire un mouv parce que tu adores cette main, mais non c’est trop risqué alors tu fold a contre cœur 😔. Quand je m’assoie à une table, j’observe beaucoup mes adversaires (leur façon de toucher leurs jetons, leurs regard, leur état d’esprit, la façon dont ils misent, que ce soit préflop postflop, turn ou bien river, et enfin ce qu’ils dégagent…Est-ce que mon adversaire a l’air stressé ou plutôt a l’aise sur la table)…
Ensuite viens le moment ou je me dis comment vais je aborder ce joueur comment le faire folder ou comment value. Je me pose beaucoup de questions quand je joue et j’ai tendance a jouer beaucoup plus le joueur que les cartes. Enfin voila pour la phase d’observation. Ensuite je joue assez large quand il le faut et plus les blinds augmentent et plus je sélectionne mes mains (ce qui est logique) 😉 on gamble on gamble jusqu’a ce que ce soit la table finale (TF). Alors en TF je regarde les stacks pour savoir où je suis placé a peu près et j’adopte une stratégie pour attaquer les plus petits tapis mais bon je prends des jetons là ou je peux en prendre.
Alors du coup à St Hilaire je me retrouve en HU avec mika du pok’r yonnais (quel pied d’être arrivé jusque là, et en plus avec lui ) j’étais fier pour mon club que l’on soit arrivés là tous les 2. Le Heads-up (
HU) a duré plus de 1h30 il ne voulait rien lâcher et moi non plus je ne joue pas pour participer, je joue pour gagner, je suis un compétiteur dans l’âme et je sais que lui aussi donc ce fut un plaisir de jouer contre lui et j’aime le défi. Plus le combat est dur et plus la victoire est bonne ❤️
Et voila j’ai une paire de 5, je relance et shove all-in (relance à tapis NDLR) de mika avec AQ. Je call et je fais brelan de 5 et la wouuuah enfin je l’ai fait, quel soulagement et quel fierté ça fait … »

(Poisson – 29/01/2018)

  

Lavague (Jérémy), pour sa qualification au TPS de Saint Gilles Croix de Vie, ou il empoche son ticket d’entrée pour ce tournoi à 250€, suite à son entrée dans les 6 places payées, pour 34 joueurs au départ.
Lors du fameux tournoi TPS 250, il termine à une honnête 50e place, sur 238 entrées. Il n’est pas dans les places payées, mais son assiduité lors des grands rendez-vous sera forcément un jour payante.
« J’ai 10 BB à 10 minutes de la fin du Day 2, j’envoie tapis avec Q-10 à carreau, je suis payé par 8-8, et ça tient. Mais bon, quitte à faire le Day 3, autant être plus gros que 10 BB ».
(Jérémy T).

Copyright Casino Saint Gilles Croix de Vie Poker

Le remplisseur (Mickaël), qui termine Runner-Up (2e), de l’open de Saint Hilaire de Riez. Près de 70 joueurs étaient présents pour s’attribuer le titre, où c’est Poisson, membre du même club, qui s’adjuge la première place. Une bien belle performance pour le moral, couplée a de sympathiques lots pour notre Micka ! Cette performance est à réitérer, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

« Gloups… Les As ! » (Mika, 28/01/2018)

« Il reste 18 joueurs, à ma table, Poisson (qui finira 1er) et Pti Dav (président de Pok’Hilaire qui finira 3ème), à ce moment du tournoi, ces 2 joueurs marchent sur la table… Les blinds sont importantes, et mon stack fond à vue d’œil.. je suis UTG (Premier de parole, NDLR) et je reçois une paire de 6, je décide de faire tapis, avec un tapis à 11 bb. UTG+2, annonce tapis,qui est supérieur au mien, puis la SB (Pti Dav), soulève une carte, me regarde et me dit « si la 2eme carte est la même,je fais tapis », il soulève sa 2eme carte et annonce », TAPIS »..gloups…les AS… UTG+2 à les 9, et donc moi les 6.Je pars loin derrière (pré-flop)… puis le flop tombe, la 1 ère carte du flop un 6..
Et ça tient ! Grâce à ce coup je me hisse jusqu’à la TF…
La TF, les éliminations vont très vite, et rapidement, on se retrouve à 3 joueurs. Et là, on se connait tous depuis déjà quelques années, et j’ai beaucoup de respect pour eux, pour leur jeu, ainsi qu’à l’attitude à une table de poker..On se rend coup pour coup…J’élimine Pti Dav, et on se retrouve en HU (heads-up, NDLR) avec Poisson…le combat est génial, on se rend coup pour coup à nouveau, personne ne veut rien lâcher…Ce HU va durer plus d’une heure, le coup final, AQ /55..
La pocket tiendra jusqu’au bout.. félicitations à mon pote poisson, qui a fait un super tournoi..

Petite anecdote avant de rendre le micro :
Poisson a gagné une très jolie TV, mais au moment de la mettre dans sa voiture, on c’est aperçu qu elle ne rentrerai jamais, dûe à la grandeur de la TV ou de la p’tite caisse de Poisson.. »

La Table finale, ou Mickaël, 4e joueur assis en partant de la gauche, est en pleine réflexion quant à son jeu.
Une belle console de jeu pour une solide 2e place lors de cet open.

Filou (Olivier) pour sa qualification au TPS (Texas poker) de Saint Gilles Croix de Vie, où il gagne son entrée au fameux tournoi dont le buyin s’élève quand même à 250€. Il performe également au TPS regular 80€ du 24 janvier, finissant 3e, pour une somme gratifiante. Sa régularité devrait lui ouvrir les portes d’une année riche en bons moments à table.

Christelle pour sa place de choix dans les ITM (places payées) du TPS 250€ de Saint Gilles Croix de Vie. Bravo !

Karlus pour le rush d’une vie, avec sa victoire d’un package WSOP Las Vegas + Marrakech (ou Dublin, ou Paris) lors de la finale nationale MyPokerLigue, et sa deuxième place au TPS Régular 80€ du 24 janvier dernier, empochant également une rondelette somme ! Un titre exceptionnel, qu’il sera difficile de conserver l’an prochain.

« Mon manque d’aggrésivité est (…) un frein à ma progression ».

« C’est sans objectif, si ce n’est de ne pas terminer dernier des 88 joueurs, que j’ai regagné le quai Garcie Ferrande à St Gilles, le 20 janvier dernier. Après plus de 15 heures de jeu sur 2jours, je suis le premier surpris à me rendre compte que c’est moi qui l’emporte face à 87 joueurs, dont une importante partie ayant un meilleur niveau. Le rush d’une vie, car après le lunch break, le dimanche (day 2), il me reste moins de 0,5BB (stack à 4 000, ante 1 000). Je boîte (tapis), je double, puis double encore… Jusqu’à passer à 255 000 de stack en moins d’une heure et demi, rendant mon poker à son meilleur niveau à ce moment. C’est avec beaucoup de chance que j’ai pu amorcer la suite des évènements, en me créant un stack important pour tenir lors de la table finale. Mon manque d’agressivité est toujours un frein à ma progression, mais revenant de tellement loin, à cet instant, je n’y pensais pas. Un week-end comme celui-ci arrive une fois dans une vie, et encore. J’ai plus de chance de toucher un carré d’AS en table finale que de gagner… Merde, j’en ai touché un… Bon, j’ai le vent dans le dos, à moi de nettoyer cette table, avec cette chance actuelle, gagner n’est plus utopique «  (Karl, 30/01/2018).

Article en cours. Vous faites parti de cette liste, ou vous pensez y être légitime (et je vous ai oublié?) et souhaitez y préciser des informations, y insérer des photos ? Contacter Karl ! Pour cela, je vous demande une ou deux photos de votre performance, les infos du tournoi joué (lieux/nom/nombre de joueurs), ainsi qu’une bafouille sur un anecdote, un temps fort, une main ou autre moment utile, qui donnera envie aux autres de lire vos exploits.