La Fiche d’un Fish #005 – Checkraise

La fiche d’un Fish !

Présentation et parcours de Checkraise

Il a le prénom d’une firme de cosmétiques pour enfants turbulents. Avec son visage angélique, et son début de pilosité naissant, Tanguy « Checkraise » Pellerin, c’est le poker comme on aime le voir se pratiquer. Des 3bet lights, 4bet, squeeze… Si vous ignorez ces termes : Vous feriez bien de vous cultiver un peu pour mettre à jour votre jeu, qui doit probablement stagner, et être relativement scolaire. Ce n’est pas le débat.

Sous ses faux-airs d’enfant de chorale qui souhaiterait devenir vétérinaire dans un monde ou les clébards auraient des cœurs en forme de cartes, Tanguy impressionne à chaque table ou il installe ses petites fesses tailles 36/38 « skinny-clim-cut » de chez Pull & Bears d’Atlantis le Centre. Son intelligence de jeu rend les discussions des pauses endiablées. « Mais comment fait-il » ? Revient assez souvent. « A son âge il y a un potentiel énorme » revient cependant quasiment à chaque fois. La concentration, son jeu agressif à table le rend plus que complet.

Complet disions-nous ? Oui, car pour en arriver là, notre jeune joueur est en constante formation, pour aiguiser son jeu, son mental et sa technique. Après une formation obtenue par l’intermédiaire de Stéphane Bern (lors d’un concours de lancé de cravates à Saint-Gervais les Trois Eglises), au « CON » (le Centre Orléanais Neptune),  Tanguy a appris les rudiments du jeu de cartes entre deux tableaux de Marie-Antoinette se faisant push-or-folder la boîte de pandore (ndlr : Faîtes vous votre propre image, y’a des enfants…). Après des semaines d’apprentissage de tenue de postiche, Checkraise valida son diplôme en pratiquant une course d’aviron avec Jamel Debbouze et Andréa Bocelli. Du mérite on vous disait ! Une élégance, du panache, c’est ça !

Passant la claire partie de son temps entre ses études, et le multi-tabling en ligne, Tanguy est certainement le joueur au lus gros potentiel de la saison. Si il confirme les espoirs que beaucoup ont vu en lui, on ne tarderait pas de le voir sur la chaîne Gulli, à présenter la météo de la Jungle, déguisé en pirate en chantant du Vianney. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

La cote des bookmakers :
– Champion Saison 6 : 3,10.
– Top 3 Saison 6 : 1,90.
– Exclu suite à une alcoolisation sévère le soir de la rediffusion du Roi Lion sur TMC : 98,90.